Home

Catherine Seytre PhD

Catherine Seytre (2009) - In situ monitoring of the fish assemblages in the recent Cap Roux Marine Protected Area (French Mediterranean): reserve effect, trophic interactions and fish exportation

Abstract
The Cap Roux MPA (Saint-Raphaël) is a Marine Protected Area (MPA) initiated by the commercial fishermen of the Prud'homie de pêche de Saint-Raphaël and created in 2003. This 450-ha MPA was created as a management tool for local fisheries. This MPA is an outstanding site to study the reserve effect due to the following characteristics: recent implementation, availability of habitats and will for fisheries management. For this study, complementary observation methods: underwater visual censuses on Posidonia oceanica beds or with the new FAST method, experimental fishing and a predation experiment on sea urchins, allowed to study different parts of the fish assemblage. The study of the Cap Roux MPA was combined with a study of the Scandola Marine Reserve (Corsica), created in 1975. The results obtained in the Scandola MPA study were a long-term reserve effect combined with a stabilisation of the fish assemblage structure within the no-take zone, a positive relationship between the fish assemblage diversity and secondary production, and a juvenile fish exportation from the MPA towards fished areas following the marine currents. In the recent Cap Roux MPA, five years after the MPA implementation an increase in abundance and size of target fish has already been observed. However, this recent evolution does not yet imply modification of the trophic structure inside the protected zone or exportation processes. More time is needed for this MPA to meet its goal and to sustain local fisheries.

Résumé

Le cantonnement de pêche du Cap Roux (Saint-Raphaël) est une Aire Marine Protégée (AMP) créée en 2003 à la demande des pêcheurs professionnels de la Prud'homie de pêche de Saint-Raphaël. Cette AMP qui s'étend sur une surface de 450 ha, a été créée dans un but de gestion de la pêche côtière locale. Toutes ces caractéristiques : mise en place récente, habitats disponibles et volonté de gestion des pêches, en font un remarquable site d'étude sur la mise en place de l'effet réserve. Pour cette étude, des méthodes d'observation complémentaires : comptages visuels en plongée sous-marine réalisés sur l'herbier à Posidonia oceanica et avec la méthode FAST ainsi que des pêches expérimentales et une expérience de prédation sur des oursins, ont permis d'étudier différentes parties du peuplement de poissons. En parallèle, une étude a été réalisée sur une réserve établie depuis 1975 (Scandola, Corse). L'analyse des données venant de la réserve de Scandola a permis de mettre en évidence un effet réserve maintenu dans le temps et associé à une stabilisation du peuplement de poissons, une relation positive entre la diversité spécifique et la production secondaire du peuplement de poissons, ainsi qu'une exportation de juvéniles de poissons depuis la zone protégée vers le nord en suivant les courants marins. Dans le cantonnement de pêche du Cap Roux, après cinq ans de protection une augmentation de l'abondance et de la taille des espèces de poissons ciblées par la pêche a pu être observée. Cependant cette évolution très récente ne s'accompagne pas encore d'une modification des interactions trophiques à l'intérieur de la zone protégée ou de processus d'exportation de poissons. Plus de temps sera nécessaire à cette AMP pour répondre à son objectif de soutien de la pêche locale.
 
Recherche sur le site
Statistiques de visite

Aujourd'hui :6
Ce mois-ci :374
Année :2805
Total visites :21137
Depuis le :12/01/2011
Unknown flag 58%Unknown (12291)
France flag 22%France (4702)
Germany flag 6%Germany (1248)
Russian Federation flag 1%Russian Federation (306)
Ukraine flag 1%Ukraine (220)
21137 visites depuis 132 pays