Home

Contexte scientifique

20080619_FeS_R1
Mesure in situ du recouvrement en macro-algues, Iles Medes, Catalogne (photo O. Bianchimani)

Le contexte initial

20090920-Elbu_R1
Juvéniles de Symphodus sp. dans une forêt de Cystoseira brachycarpa (Elbu, Scandola, Corse)

En Méditerranée Nord-Occidentale, les habitats naturels marins de l’infralittoral rocheux ont subi de dramatiques mutations au cours des dernières décennies. Les communautés benthiques ont été sujettes à de nombreuses transformations induites par l’homme, et les forêts d’algues formées par les espèces d’algues brunes du genre Cystoseira ont quasiment disparu. La plupart des espèces de Cystoseires sont en forte régression, voire localement éteintes. Ceci est extrêmement préoccupant, étant donné que ces espèces étaient des espèces dominantes, structurant les habitats rocheux de l’infralittoral Méditerranéen, et hébergeant une forte biodiversité et productivité. Les facteurs à l’origine de telles transformations comprennent la sur fréquentation humaine, les pollutions chimiques, la destruction mécanique des habitats, l’augmentation de la turbidité des eaux, les espèces invasives, la surpêche des prédateurs d’oursins (poissons Sparidae et Labridae notamment) et le surpâturage consécutif des oursins.

La perte des forêts de Cystoseires a probablement eu d’énormes conséquences écologiques, puisqu’elles servent d’habitats, de lieux d’alimentation et de nurseries pour de nombreuses espèces. Ces conséquences incluent la perte de communautés animales entières, et la raréfaction d’autres espèces. Les impacts de cette transformation de l’habitat sont sans doute dramatiques, mais leur nature exacte reste largement inconnue.

 

Cystoseira_O
Forêt de Cystoseires, Scandola, Corse, Photo E. SALA

Mis à jour (Mardi, 02 Février 2010 13:38)

 

Les objectifs du projet de recherche


Le but de cette étude est de déterminer les conséquences du déclin des forêts de macro-algues (notamment du genre Cystoseira) sur les populations de poissons des fonds rocheux méditerranéens.

Plus particulièrement, cette étude vise à quantifier les taux d’installation et de recrutement des juvéniles de poissons dans diverses communautés de macro-algues de l’infralittoral rocheux de Méditerranée Nord-occidentale. Nous souhaitons déterminer si les juvéniles de poissons ont des préférences entre divers habitats présentant une canopée, au moment de leur installation dans la zone côtière, et également si leur survie est plus importante dans les forêts de macro-algues.

Ceci est essentiel afin de comprendre si les modifications des habitats décrites précédement affectent la productivité et la résilience des populations de poissons méditerranéens. Si nos résultats montrent que la perte des forêts de Cystoseires cause un déclin du recrutement des poissons littoraux, alors la protection et la restauration de ces forêts devra être considérée comme essentielle pour restaurer la biodiversité et la productivité des peuplements de poissons. Ce projet comporte une étude conjointe visant à repeupler experimentalement des fonds rocheux côtiers avec des forêts de Cystoseires par transplantations.

Enfin, complété par une étude bibliographique, ce projet aidera à comprendre les causes de la régression des Cystoseires.

Mis à jour (Jeudi, 21 Janvier 2010 14:25)

 
Recherche sur le site
Statistiques de visite

Aujourd'hui :12
Ce mois-ci :405
Année :4505
Total visites :22837
Depuis le :12/01/2011
Unknown flag 59%Unknown (13499)
France flag 21%France (4882)
Germany flag 6%Germany (1359)
Russian Federation flag 1%Russian Federation (315)
Ukraine flag 1%Ukraine (231)
22837 visites depuis 134 pays