Accueil > Publications > Ouvrages

Paris, PUF, 1999.

Théories de l’ethnicité

Par Philippe Poutignat et Jocelyne Streiff-Fénart.

Théories de l'ethnicité

Théories de l’ethnicité

Par Philippe Poutignat et Jocelyne Streiff-Fénart

Suivi de :

Les groupes ethniques et leurs frontières

Par Fredrik Barth

[Anthropologue, université d’Oslo, auteur notamment de Political Leadership among Swat Pathans (1959), Nomads of South Persia (1961), et Ethnic Groups and Boundaries (1969) ]

Éditeur : Presses Universitaires de France - PUF (février 1999) 1ère édition : 1995

Collection : Le Sociologue

Format : Relié - 272 pages

ISBN : 2130466273

Dimensions (en cm) : 13,5 x 21 cm

Prix éditeur : 22,50 €

Nouvelle édition, PUF, collection Quadrige, avril 2008


Présentation

C’est sous sa dimension conflictuelle que l’ethnicité émerge en France à la conscience publique. Qu’il soit utilisé pour évoquer de sanglantes guerres civiles que l’on n’ose plus dire tribales, ou des menaces de fragmentation du corps social engendrées par les revendications identitaires de populations qu’on ne peut plus dire étrangères, le terme " ethnique " s’applique à des réalités hétérogènes. Il crée un malaise théorique que vient encore aggraver sa proximité avec la notion de race.

Si l’on est fondé à repérer et à dénoncer les idéologies ethnicistes, cela ne saurait dispenser les sociologues d’examiner comment une vision ethnique est rendue pertinente pour les acteurs, comment l’ethnicité - en tant que modalité de catégorisation Nous / Eux - devient un principe de division, non nécessairement conflictuel, de la vie sociale. A travers la présentation critique de nombreux auteurs, principalement de langue anglaise, ce livre montre comment une problématique sociologique de l’ethnicité a pu se constituer. Par déplacement d’une conception fixiste du groupe ethnique vers une conception flexible et dynamique pour laquelle les divisions ethniques doivent constamment s’établir et se reproduire. Le texte de l’anthropologue F. Barth que les auteurs présentent au public français est, à cet égard, véritablement fondateur.

Table des matières

PRÉFACE

INTRODUCTION

PREMIÈRE PARTIE Théories de l’ethnicité

CHAPITRE PREMIER. – L’ethnicité : un nouveau concept pour un phénomène nouveau ?

Ethnicité et modernité

L’ethnicité comme nouveau paradigme des sciences sociales

CHAPITRE II. – Race, ethnie, nation

1. Les débats du XIXe siècle

2. Race et ethnie : des confusions persistantes

3. Nation et ethnicité : nouvelles questions et nouvelles perplexités

CHAPITRE III. – Qu’est-ce qu’un groupe ethnique ?

1. L’ethnie, fantôme de référence de l’ethnologie

L’ethnie mise en fichier : les tentatives d’objectivation du groupe ethnique par l’anthropologie culturelle

Les évidences de l’empirie contre les « naïvetés » de l’ethnologue : Leach, Moerman, Barth

2. Des « immigrants » aux « ethnics »

Les immigrants dans Yankee city

La crise des théories de la modernisation

3. Le groupe ethnique en question

CHAPITRE IV. – L’ethnicité, définitions et conceptions

1. L’ethnicité comme donnée primordiale

2. L’ethnicité comme extension de la parenté : le paradigme socio-biologique

3. L’ethnicité comme expression d’intérêts communs : les théories instrumentalistes et mobilisationnistes

Les théories du groupe d’intérêt

Les théories du « choix rationnel »

La théorie du colonialisme interne

4. L’ethnicité comme reflet des antagonismes économiques : les théories néo-marxistes

5. L’ethnicité comme système culturel : les approches néo-culturalistes

6. L’ethnicité comme forme d’interaction sociale

L’approche de F. Barth

L’approche interactionnelle

Conclusion

CHAPITRE V. – L’état actuel du débat sur l’ethnicité

1. Les acquis

Le caractère relationnel plutôt qu’essentiel des identités ethniques

Le caractère dynamique plutôt que statique de l’ethnicité

2. Les points du débat

L’ethnicité comme phénomène politique versus l’ethnicité comme processus symbolique

Substance versus situation

Contrainte versus choix

Pérennité versus contingence

CHAPITRE VI. – Le domaine de recherche de l’ethnicité : les questions clés

1. L’attribution catégorielle

Le pouvoir de nommer

La dialectique exogène/endogène

Indices et critères

2. Les frontières

Les frontières entre les groupes ethniques sont plus ou moins stables

Les frontières ethniques ne sont pas des barrières

Le maintien des frontières entre les groupes ethniques ne dépend pas de la permanence de leurs cultures

Les frontières ethniques sont produites et reproduites par les acteurs au cours des interactions sociales

Les frontières ethniques sont manipulables par les acteurs

3. L’origine commune

L’ethnicité comme parenté fictive

La fixation des symboles identitaires : souvenirs et mythes

4. La saillance

Conclusion

DEUXIÈME PARTIE Les groupes ethniques et leurs frontières, par Fredrick Barth

Démarche générale

Les définitions du groupe ethnique

Les groupes ethniques comme « supports de culture »

Les groupes ethniques comme types d’organisation sociale

Les frontières des groupes ethniques

Les systèmes sociaux poly-ethniques

L’association des identités et des critères de valeurs

L’interdépendance des groupes ethniques

La perspective écologique

La perspective démographique

Facteurs décisifs pour le changement d’identité

La persistance des frontières culturelles

Identité ethnique et ressources matérielles

Les groupes ethniques et la stratification

Le problème de la variation

Minorités, pariahs et caractéristiques organisationnelles de la périphérie

Le contact culturel et le changement

Variations dans le contexte des relations ethniques

Les groupes ethniques et l’évolution culturelle,

Références bibliographiques